Bureaux panoramiques – un paysager bruyant

Artikel toegevoegd op

De petits bureaux vers de grands plateaux

Il n’y a pas si longtemps que ça, nos espaces de travail étaient plus confinés et chacun avait son propre bureau. On voyait souvent des grands couloirs centraux avec une multitude de portes.
Pour plusieurs raisons, ce système a été abandonné et a fait place à des bureaux panoramiques et ouverts (paysagers).
Une plus grande luminosité, un sens de l’espace, une meilleure communication entre les collègues sont des facteurs qui ont poussé vers cette évolution. Mais il y a eu aussi des raisons économiques à la base du changement. Une infrastructure moins chère et un controle plus facile sur le travail des collaborateurs ont certainement aussi joué un rôle.

Une dynamique de travail parfois chaotique

Les plateaux ouverts donnent une certaine dynamique. Les gens se déplacent plus facilement entre les ilots et se réunissent plus régulièrement. Les multitudes de conversations sur le plateau ou par téléphone peuvent créer par contre un souci de concentration pour les autres employés.
Il y a des études qui démontrent que des personnes travaillant dans des conditions chahutées passent 50 % de leur temps à se concentrer et non à travailler.
A l’inverse, un environnement calme peut augmenter la productivité de 20 à 30%.
Les bruits dérangeants tels qu’imprimantes et machines à café et un grand nombre de conversations forment une restreinte à la qualité de vie dans l’espace du travail et provoquent du stress.
Lorsqu’on se promène sur des plateaux de bureaux ouverts ont remarquera de plus en plus de casques, l’unique façon parfois de pouvoir s’isoler du bruit mais diminuant nettement le contact avec les collègues.
En même temps que la baisse de productivité, l’environnement bruyant provoquera souvent des frustrations que ne sont pas avantageuses  pour une bonne ambiance. Il y a toujours un(e) collègue qui parle soi-disant «plus » ou « trop fort ».

Un bocal en verre

En ouvrant l’espace de travail, on perd une partie des éléments qui coupent les ondes sonores ainsi que les barrières sonores. Les ondes sonores peuvent circuler hyper rapidement d’un côté vers l’autre du plateau. Les quatre façades sont souvent en béton et en verre ce qui provoquera en plus des réflexions sonores (réverbération).

Les écrans pc et les écrans acoustiques

L’informatisation poussée de notre société se reflète nettement sur notre endroit de travail. Chaque travailleur possède un ou plusieurs écrans d’ordinateur.  L’emplacement d’écrans acoustiques entre les écrans d’ordinateur a en fait très peu d’utilité. Les ondes sonores vont se percuter sur le(s) écran(s) et ne seront pas absorbées mais reflétées vers l’arrière de la personne assise devant l’écran. Elles seront donc projetées vers la personne derrière l’interlocuteur. Ce sera plus effectif de placer un panneau absorbant au mur derrière la source sonore ou de placer un écran acoustique de séparation entre les ilots de travail.

Si l’on veut encore placer des écrans de bureau, autant le faire latéralement, à gauche et à droite des personnes.

Placer des panneaux acoustiques au-dessus des ilots et aussi fort utile. Les ondes sont projetées en forme sphérique autour de la source sonore et le panneau au plafond (suspendu à des câbles ou accroché directement au plafond) permettra d’absorber le bruit proche de la source sonore.

Les écrans acoustiques ne sont pas seulement une séparation visuelle

La plupart des écrans de bureaux sont des solutions esthétiques séparant les espaces de travail. Au niveau acoustique, ils sont malheureusement souvent trop fins ou trop durs ce qui aggrave le problème de réverbération au lieu d’absorber le bruit.

Nous vous conseillons donc de bien vérifier le taux d’absorption de vos écrans avant de les acheter. La valeur alpha W qui définit le taux d’absorption doit être la plus haute possible. Si vous avez moins de 0,8 (sur une échelle de 0 à 1), vous avez en fait un écran avec insuffisamment d’absorption.

Qu’est-ce qui augmente le taux d’absorption des écrans de bureau ?

Il y a deux éléments qui influencent positivement le taux d’absorption:

Deux faces d’absorption grâce à la paroi de division arrêtant le bruit.

Nos écrans ont deux faces d’absorption (2x 40 mm de laine de roche à haute densité avec un panneau fin au milieu servant à arrêter le bruit). Cette structure permet de doubler le nombre de mètres carrés d’absorption sonore et d’absorber les ondes sonores des deux côtés de l’écran. En plaçant ces écrans acoustiques, les personnes auront l’impression d’être 3 x plus éloignées qu’auparavant.

Chaque situation est différente

Tout espace demande des solutions adaptées.
Combien de sources sonores y a-t-il? (certaines personnes appellent beaucoup, d’autres ont un espace de travail flexible et sont moins souvent présentes).
Quelle est la disposition des bureaux? Combien de personnes y a-t-il ?
Y a-t-il des murs ou parois disponibles ? Combien d’espace y a -t-il entre les ilots ?
Combien de surfaces dures sont présentes? Y a-t-il un souci de réverbération?
Cotese Acoustics travaille sur mesure et peut rendre une visite à votre entreprise pour vous donner conseil.
Nous pouvons aussi vous conseiller à distance et vous donner prix sur base de croquis et quelques photos de l’espace concerné.

5 produits combinables

Cotese Acoustics offre des solutions acoustiques pour des bureaux ouverts/panoramiques sous forme de:

Nous analysons la situations ensemble avec le client et élaborons une proposition sur base de la meilleure disposition et de l’esthétique tout en tenant compte du budget.

N’hésitez-donc pas à contacter Cotese Acoustics pour retrouver la sérénité dans votre lieu de travail.